Stage de yoga février 2019

STAGE DE YOGA accessible à tous
du vendredi 22 au dimanche 24 février 2019

Thème du stage de Yoga
4 voies majeures du Yoga : Hatha‐Yoga, Kundalini‐Yoga, Raja‐Yoga et Tantra‐Yoga

Anâkhyashram, en Haute Provence, 3 jours, accessible à tous

Stage de yoga févrierSTAGE DE YOGA FEVRIER

Lieu : Anâkhyashram (Noyers sur Jabron 04200, Alpes de Haute‐Provence

Chaque stage de Yoga s’appuie sur des textes fondamentaux en relation avec le thème proposé. Un fascicule support de stage est remis à chaque participant.

Seront présentés, étudiés et commentés des extraits de ce texte fondamental,  qui serviront de fil conducteur aux techniques, asana, pranayama, concentration, état méditatif, permettant d’éclairer la pratique ou découvrir les bases du Yoga traditionnel, tel qu’il est enseigné en Inde depuis des générations.

Des extraits de textes relatifs au thème de ce stage seront étudiés et orienteront la pratique pour faire découvrir les différences fondamentales de pratique  entre les quatre principales voies du Yoga :

Hatha‐Yoga Pradipika

Yoga‐Kundalini Upanishad 

Les Yoga Sutra de Patanjali

Le Vijnânabhairava tantra

ENSEIGNEMENTChristian Coupé, formateur de professeur de yoga, enseignant depuis 1991
ORGANISATEUR : Anâkhya, Yoga et spiritualité
COÛT : 415 €, enseignement, hébergement chambre partagée, adhésion association et nourriture inclus.
Tarifs réduits -20% : Etudiants, couples, demandeurs d’emploi, personnes en formation de professeurs, pour toute autre situation délicate, nous consulter. Possibilité d’étalement du règlement. 

LIEU : Anâkhyashram Alpes de haute Provence, à proximité de Sisteron. Site internet du lieu  : yoga-anakhya.org
ACCUEIL : 1er jour à partir de 9h pour un début à 10h, fin à 17 h

PARTICIPANTS CONCERNÉS : le stage de Yoga mars est ouvert à toute personne, du débutant au pratiquant régulier, ou à l’enseignant.

PLANNING DES JOURNÉES, INSCRIPTION  : cliquez ici

PRESENTATION DU THEME :

Stage de Yoga févrierHatha‐Yoga

Pour le Hatha‐Yoga de la ghéranda Samhita et de la Hatha‐Yoga pradipika, La dualité est très présente. La santé et la maladie, le bien et le mal, l’inspiration et l’expiration, le yogin et l’homme dans le monde, la vie et la mort.

Le yogin est gouverné par Prakrti, la Nature du Samkhya et pourvu des 3 gunas : Sattva, Rajas, Tamas, cependant la pratique du Yoga va tenter de faire triompher l’un des trois : Sattva, la légèreté et la luminosité.

H.Y.P I.17 : La prise de posture (âsana) formant le premier élément du Hatha‐Yoga est décrite tout d’abord. Elle a pour résultat la fermeté de la position, la disparition de toute maladie et la légèreté physique.

La fermeté lutte contre Rajas, tendance à l’hyperactivité agitée et instable. La disparition de la maladie et la légèreté luttent contre Tamas, la lourdeur et l’opacité.

Toutes les postures ont pour objet de protéger le Yogin contre la maladie et la mort. De la même façon, une part importante du 1er chapitre de la H.Y.P est consacré à l’alimentation afin de préserver la santé du corps. Le Pranayama est également voué à éviter à la mort de venir en permettant au Yogin de maintenir l’intégralité du Prana (énergie vitale) en lui.

H.Y.P II.5 : Lorque l’entier circuit des nâdis, saturé d’impuretés, devient purifié, alors seulement le Yogin devient capable de contenir le prâna intégralement.

Les 3 grandes influences sociales sont parfaitement décrites :

  • Importance de l’individu cherchant à s’alléger et à progresser, persistance du bien et du mal.
  • Importance de la santé qui sépare bien‐être et souffrance, et tentative de retarder le plus possible la mort.
  • Chaque acte, chaque volonté, chaque niveau de conscience révèle un processus visant à atteindre des objectifs : Persistance du moi et du çà.

Le risque est alors élevé d’oublier ce que la H.Y.P donne en postulat de départ du Hatha‐Yoga :

H.Y.P I.3 : A ceux qui ne peuvent connaître le Râja‐yoga, tout égarés qu’ils sont dans les ténèbres  résultant de la multiplicité des opinions, Svâtmârâma dans sa compassion offre cette « lampe du Hatha‐yoga » (compose cet « éclaircissement du Hatha‐yoga »).

stage de yoga févrierKundalini Yoga

Cette voie partage avec le Hatha‐yoga les techniques de purification et les pratiques de posture.

Les respirations du Yoga sont accentuées et le recours aux contractions, visualisations et sceaux est systématisé. Le dualité esprit/matière reste présente et le caractère illusoire ou réel de l’expérience sensorielle n’est pas vraiment mis en avant. C’est finalement au niveau de la conscience que s’effectue la principale différence. L’accent est mis sur une énergie de conscience localisée à la base du corps appelée kundalini et qui gît endormie. L’expérience sensorielle et individuelle peut alors avoir lieu dans chaque être humain. Pour ceux qui pratiquent ce Yoga, la kundalini doit être éveillée afin que le pratiquant accède à la totalité de son potentiel. Cet éveil prend la forme d’une ascension de l’énergie le long de l’axe cérébro‐spinal avec traversée de centres psychiques d’énergie nommés Chakras.

Toute la pratique est orientée vers  cette ascension        et l’état de liberté et de pouvoir qu’elle suppose. La notion de puissance et de pouvoir au sens large est très présente car l’accomplissement final se fera par accès puis dépassement de ces pouvoirs.

stage de yoga février

Raja Yoga

Souvent dénommée Voie royale ou Yoga de Patanjali, cette discipline emprunte volontiers les deux chemins de la dualité et de la non dualité.

L’influence Samkhya est incontestable dans les Yoga sutras de Patanjali, cependant l’impossible accès à Purusha, la conscience universelle, posé en principe par le Samkhya est commué en une voie difficile en 8 étapes qui sans renier la dualité apparente la transforme en unité essentielle de la conscience du fait de l’importance donnée à Samyama : la concentration, la méditation et l’enstase.

Les 8 étapes du Yoga sont :

Yama : Les réfrènements : Non‐violence (ahimsa), Vérité (satya),Absence de vol (asteya), Continence (brahmacarya),Pauvreté (aparigraha),

Niyama : Les disciplines :Saucha : pureté, Samtosa : contentement,Tapah : ascèse, austérité, Svâdhyâya , Isvara pranidhâna: dévotion à l’être omniscient, méditation sur la divinité.

Asana : Les postures

Pranayama : Les respirations

Pratihara : Le retournement des sens

Dharana : Les concentrations

Dhyana : La méditation

Samadhi : la libération

Mais finalement le plus important dans cette voie est que le corps est beaucoup moins mis en avant. Les pratiques de postures et de respirations sont principalement vues comme des pha        ses préparatoires destinées à ceux qui ne peuvent rester stables par rapport à leur corps ou à leurs sens ni fervent en ce qui concerne leurs énergies.

stage de yoga févrierTantra‐yoga

Accompagnée d’une réputation sulfureuse, cette voie très mal comprise vise principalement la libération de l’être dans la vie même. Renoncement absolu à toutes les formes de laisser‐aller, l’expérience sensorielle devient le moyen de dépasser l’égo qui ramène à lui tout  ce qui est vécu et s’oppose aux autres.

Les aspects psychologiques du réel et de l’illusoire et les principes doctrinaux sont laissés de côté afin de privilégier la conscience dans l’acte, vue comme un moyen d’accéder à un niveau de conscience inconditionnel et non formatté.

Tous les actes de la vie quotidienne se prêtent à la démarche spirituelle, car il s’agit de ne pas se soustraire à l’expérience tout en n’en étant pas dupe. L’acte vécu sans en ramener les fruits à soi est considéré comme une méditation permanente, sans profit et sans égotisme. Soulignant d’un sourire patient toutes les défaillances que la vie lui présente, le yogin tente de vivre cette méditation en acte imprégné de ferveur héroïque en espérant être touché par la grâce.

POUR NOUS CONTACTER

stage de yogaCentre de Yoga Manolaya
39 rue de la Bonneterie, 84000 Avignon — 04 90 82 10 52
Christian Coupé : 06 13 80 75 64 — Lisa Danjou : 06 28 46 24 63 —
Formulaire contact

Document en téléchargements